Legapass

 

-100€ sur votre accès Premium à vie avec le code « LEGAETIK » 🎁 Profiter de l’offre >

 

-100€ sur votre accès Premium à vie avec le code « LEGAETIK » 🎁

Jours
Heures
Minutes
Secondes
Logo Label Etik Blanc 2024

Legapass est labellisée par le Conseil Supérieur du Notariat.

« La transmission du patrimoine numérique » Annalisa Cappellini sur BFM Business.

Annalisa Cappellini reçoit Jean-Charles Chemin, co-fondateur et président de Legapass dans la chronique “La pépite” du mardi 29 août 2023 diffusée du lundi au vendredi dans Good Morning Business et présentée par Laure Closier et Christophe Jakubyszyn sur BFM Business.

Qu’est-ce qu’un patrimoine numérique et comment le transmettre ?

🎤 Laure Closier : « Bonjour à tous, aujourd’hui on vous présente Legapass, notre pépite présentée par Annalisa Cappellini avec toute l’équipe sur Good Morning Business. On va donc parler ce matin de patrimoine numérique. »
 
🎤 Annalisa Cappellini : « Oui, avec une pépite qui va intéresser Anthony Morel, passionné de cryptos. Anthony, vous possédez des cryptomonnaies, c’est bien ça ? »
 
🎤 Anthony Morel : « Évidemment, et même des millions (rires). »
 
🎤 Christophe Jakubyszyn : « Vos héritiers sont-ils au courant ? »
 
🎤 Anthony Morel : « Justement, c’est pour cela que ce sujet m’intéresse. »
 
🎤 Annalisa Cappellini : « En tout cas, ce matin, on va parler de révolutionner la planification successorale. C’est bien ce que vous voulez faire Jean-Charles Chemin ? Vous êtes cofondateur et président de la solution Legapass. Alors, expliquez-nous comment vous voulez planifier tout ça ? »
 

🎤 Jean-Charles Chemin : « Tout d’abord bonjour et merci à toute l’équipe de me recevoir sur le plateau de BFM Business. Effectivement, je suis Président et l’un des fondateurs de la solution, nous sommes 3 en tout. Chez Legapass, on s’occupe de sécuriser de la transmission de votre héritage numérique.

En effet, il y a de vraies problématiques : « Comment est-ce qu’on fait pour garder en sécurité et pendant des années des données ultra-confidentielles et les restituer dans de bonnes conditions à la bonne personne ». Évidemment, ces données, de nombreuses personnes aimeraient les accaparer »

La transmission du patrimoine numérique, comment ça fonctionne ?

🎤 Laure Closier : « Alors, comment on fait du coup ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Ce qu’il se passe techniquement, c’est peut-être un petit peu compliqué à expliquer, mais en tant qu’utilisateur, voilà comment ça marche :

1️⃣ Vous ouvrez votre compte gratuitement sur legapass.com en quelques secondes.

2️⃣ Vous ajoutez vos informations confidentielles (mots de passe et codes d’accès).

3️⃣ La transmission sécurisée de votre patrimoine à votre bénéficiaire est assurée. »

Retrouvez ici notre démonstration pour ouvrir votre compte en 5 min ⏰ :

🎤 Christophe Jakubyszyn : « Donc en fait, vous allez avoir tous les mots de passe de mes comptes numériques, c’est-à-dire : Facebook, Instagram, ma clé Ledger, etc. par exemple ? Et pour mes cryptos, je dois aussi vous donner ma seed phrase ? »

🎤 Anthony Morel : « Si j’ai bien compris, je dois vous confier la chose que je suis censé confier à absolument personne. Donc, il faut quand même que je vous fasse sacrément confiance ! »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Bien sûr, on fait tout pour être digne de confiance. On passe tous les labels qu’il faut et surtout, vous devez savoir que nous avons construit le produit autour de la sécurité.

Mais si malgré tout cela vous nous faites qu’à moitié confiance, vous pouvez tout simplement nous laisser une partie de votre seed phrase. Du coup, l’autre partie sera beaucoup moins sensible et vous pourrez ainsi la distribuer autour de vous. »

🎤 Anthony Morel : « Ah oui, c’est pas mal ça ! Au fait, on parle de seed phrase sans expliquer et tout le monde ici n’est pas forcément expert.

Tout simplement, quand on a un compte crypto on a une phrase avec 24 mots qui est en fait votre mot de passe et vous êtes le seul à y avoir accès. Donc c’est pas mal si vous donnez effectivement la moitié à Legapass et puis l’autre à quelqu’un de votre famille, par exemple. »

🎤 Christophe Jakubyszyn : « D’ailleurs, ça ne concerne pas seulement les cryptos, par exemple, quand il y a un décès, on sait bien à quel point c’est compliqué de pouvoir intervenir sur un compte joint, faire toutes les démarches administratives, régler des factures au nom d’un conjoint, etc. Enfin ça peut devenir un casse-tête administratif !

Donc c’est là que Legapass entre en jeu, mais encore faut-il savoir que la personne dont on gère la succession utilisait ce type de solution. »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Bien sûr et pour résoudre cette problématique qui est assez complexe, on recroise de nombreuses informations. Pour cela, on va travailler avec les notaires puisqu’on est en train de développer un service qui va leur permettre d’interroger de manière régulière notre base de données pour savoir si la personne était enregistrée chez nous, mais aussi pour trouver d’autres informations à propos d’une succession.

Évidemment, la bonne pratique, c’est aussi de prévenir ses proches ou indiquer dans son Testament que les codes d’accès des actifs numériques se trouvent dans un coffre-fort Legapass.

De plus, pour les Français, nous sommes connectés avec le fichier de l’Insee qui publie les décès (c’est une donnée publique) et du coup, on vient faire le matching régulièrement avec notre base d’utilisateur. »

Transmettre son patrimoine numérique, combien ça coûte­ ?

🎤 Annalisa Cappellini : « Combien coûte cette solution ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Nos tarifs Premium commencent à 4,99 € par mois.

Vous pouvez aussi bénéficier de notre offre découverte gratuite qui s’adresse vraiment à tout le monde. C’est-à-dire que vous pouvez ouvrir un compte en quelques secondes sans sortir votre carte bancaire. »

🎤 Christophe Jakubyszyn : « C’est gratuit après, une fois qu’on est mort ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Oui, le service s’arrête, comme une assurance-vie. Votre bénéficiaire accéde à l’intégralité de votre patrimoine sans frais supplémentaire. »

🎤 Anthony Morel : « Oui, ça se débloque de toute façon, non ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Exactement. »

🎤 Anthony Morel : « Oui, c’est ça, mais qui paye au final ? Moi, de mon vivant ou mes ayants droits ? »

🎤 Laure Closier : « Cela fonctionne comme une assurance décès en fait ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Soit vous payez de votre vivant et du coup votre bénéficiaire n’aura rien à débourser pour récupérer vos données, soit vous utilisez la formule découverte qui est gratuite pour vous, mais à ce moment-là, on va demander à la succession de supporter les frais de transmission. »

🎤 Anthony Morel : « C’est ça qu’il faut faire. S’ils veulent récupérer les cryptos, ils payent. »

À qui s’adresse Legapass, en voulant « simplifier la planification successorale » ?

🎤 Laure Closier : « Vous vous adressez à quel public ? Parce que là, on parle des cryptos, car il y a de l’argent en jeu, mais cela vaut aussi pour les comptes Netflix, Facebook ou même les factures, etc.

La clientèle jeune, par exemple, ne s’intéresse pas toujours aux affaires de succession, à juste titre peut-être, mais devrait le faire du coup. Comment vous vous positionnez ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « En fait, on va vraiment s’adresser à tout le monde puisqu’on protège toutes les personnes physiques et surtout malheureusement, on ne sait jamais quand il va nous arriver quelque chose. Donc, c’est important d’être prévoyant, de faire attention.

En plus de cela, on va s’adresser aux particuliers possesseurs de cryptomonnaies, mais pas que. Il y a plein d’autres choses à protéger comme l’accès à son téléphone, son ordinateur, son adresse emails, ses photos en ligne…

Cela peut être aussi un chef d’entreprise qui a des données super importantes à transmettre pour que sa boîte puisse continuer à fonctionner. Il faut le voir comme un service qui va sauvegarder une partie de sa mémoire en sécurité pour pouvoir transmettre des informations cruciales au profit d’un associé, par exemple, si jamais il lui arrive quelque chose. »

Comment garantir une transmission 100% sécurisée de mon patrimoine numérique ?

🎤 Anthony Morel : « Alors, justement, revenons sur cette question de la sécurité. Parce que là en plus des accès aux cryptomonnaies, vous gardez des données confidentielles d’entreprise.

On peut donc dire que vous êtes une cible parfaite pour les hackers qui vont se dire qu’ils auront tout ce qu’ils veulent au même endroit.

Alors, comment est-ce que vous faites pour garantir que mes données sont en sécurité ? Est-ce que vous avez des dispositifs particuliers ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Bien sûr, c’est une très bonne question et la réponse peut être très longue. Je vais essayer de résumer.

Déjà, c’est un produit qu’on a conçu autour de la sécurité. C’est-à-dire que nous n’avons pas conçu le produit avant de nous poser la question de la sécurité, nous avons fait le chemin inverse. C’est ce que l’on appelle « security by design » : nous avons conçu une technologie innovante en prenant en compte toutes les mesures de sécurité pour que le produit soit le plus sécurisé possible.

En effet, nous avons développé un outil qui nous est propre qui inclut une innovation majeure, le stockage hors-ligne à partir d’une donnée collectée en ligne. Vos données sont chiffrées et nous n’y avons pas accès. Elles sont ensuite placées dans de vrais coffres-forts déconnectés d’Internet (pour éviter toute attaque) et répliquées dans différents endroits en France (pour garantir leur disponibilité même en cas de problème sur l’un des sites).

La sécurité est notre cœur de métier 🔐

Nous avons aussi un programme de bug Bounty qui arrive à un très haut niveau avec YesWeHack première plateforme de Bug Bounty en Europe. Nous avons ouvert ce que l’on appelle un programme public. Cela signifie que 45000 hackers ont été invités à tester notre plateforme en temps réel. Évidemment, si jamais ils trouvent une faille technique, ils sont récompensés. C’est l’une des garanties que l’on prend pour nous assurer que notre système est infaillible. »

Combien d’utilisateurs font déjà confiance à Legapass pour transmettre leur héritage numérique ?

🎤 Annalisa Cappellini : « Vous avez lancé Legapass il y a deux ans, en octobre 2021. Combien avez-vous d’inscrits à ce jour ? »

🎤 Jean-Charles Chemin : « Ce sont déjà plusieurs milliers d’utilisateurs qui utilisent Legapass et ça s’accélère toujours plus. Cela représente une centaine d’inscriptions par jour.

La startup est encore jeune, c’est pour cela qu’on compte intégrer des prescripteurs qui vont pouvoir nous aider à accélérer encore plus vite.

Tous les signaux sont au vert et la problématique parle vraiment aux gens. »

🎤 Christophe Jakubyszyn : « Merci beaucoup Jean-Charles Chemin d’avoir présenté Legapass ce matin en direct de l’hippodrome de Longchamp et de La REF cette start-up, cette pépite d’Annalisa Cappellini. »

Ne laissez pas vos comptes en ligne sans protection !​ ⚠️

Chaque mois, recevez nos conseils pratiques et améliorez la sécurité de vos comptes en ligne. 👇
✅ 100% gratuit – Désinscription rapide à tout moment.

Prêts ? Ouvrez votre compte gratuit en 5 min !

Créez votre compte gratuitement en quelques secondes et voyez par vous-même ! Vous souhaitez en savoir plus avant de vous lancer ? Participez à une démonstration avec l’un de nos experts.
fr_FRFrançais

Ne laissez pas vos comptes en ligne sans protection !​

Chaque mois, recevez nos conseils pratiques et améliorez la sécurité de vos comptes en ligne. 👇
✅ 100% gratuit – Désinscription rapide à tout moment.