Legapass

Comment gérer un compte Instagram après le décès ?

Lors de la perte d’un proche, nous mettons tout notre cœur pour faire une belle cérémonie en son souvenir, ainsi que toute notre énergie pour gérer les obsèques physiques, mais nous ne pensons pas toujours à sa « mort numérique ». Qu’en est-il d’un compte tel qu’Instagram ?

De nos jours, pour la plupart des personnes, les réseaux sociaux font partie de leur vie courante. Chaque personne en possède même au minimum deux différents. Pratiquement tout le monde y est donc actif d’une façon ou d’une autre ; que ce soit en postant de bons moments, ou bien par le biais de commentaires sur les publications de leurs proches, ou encore en y surfant et en likant des publications pour se distraire.

Quelle que soit la façon de notre présence sur ces réseaux, il est important de ne pas la laisser à l’abandon lors de notre décès, ou de celui d’un proche.

Dans un cadre juridique, la loi de 2016 pour une République numérique, a reconnu et clarifié le droit pour les personnes, ou à défaut, leurs héritiers, d’organiser le sort des données personnelles de façon post mortem.

Comment pouvons-nous gérer le compte Instagram d’un proche récemment décédé ? Faut-il plutôt conserver son compte et donc ses souvenirs ou bien faut-il supprimer le compte pour un deuil plus personnel ?

 

 

Transformer le compte du défunt en compte de commémoration

Chez Instagram, le fait de transformer un compte en compte de commémoration s’appelle la « Mémorialisation ».

En effet, vous pouvez faire une demande à Instagram afin que le compte du défunt soit transformé en compte de commémoration. De son côté, Instagram fait en sorte que le compte n’apparaisse plus dans les suggestions, par exemple, ni à tout autre endroit, ceci dans le but de ne pas troubler la famille et les amis du défunt. Toutes ses photos et vidéos resteront alors visibles ainsi que ses commentaires. Il est bon de noter qu’à partir de ce moment le compte ne sera plus modifiable.

Une fois le compte transformé en compte commémoratif, il ne sera alors plus possible de se connecter dessus et il sera inscrit « Remembering » juste à côté du nom de la personne défunte.

Pour ce faire, vous devez contacter Instagram et leur transmettre une preuve de décès. Il se peut que votre proche ait indiqué qu’il souhaitait que son compte soit supprimé à son décès, dans ce cas la demande vous sera refusée.

En revanche, Instagram ne donne toujours aucun accès au compte d’un tiers, même s’il est de la famille et décédé, conformément à son règlement.

 

 

Supprimer le compte du défunt

 

➡ Si vous avez les codes d’accès du défunt

Si vous êtes en possession des codes du défunt, vous pouvez directement supprimer son compte de la façon suivante :

  • Sur ordinateur, vous pouvez cliquer ici .
  • Sur téléphone on ne peut que désactiver le compte mais pas le supprimer.

 

➡ Si vous n’avez pas les codes d’accès du défunt

Les membres de la famille du défunt peuvent demander à Instagram de supprimer son compte. La plateforme attend de votre part une preuve que vous êtes bien de sa famille avec des papiers officiels tels que :

  • L’acte de naissance du défunt
  • L’acte de décès du défunt
  • Un certificat légal prouvant que vous êtes le représentant légitime du défunt ou de ses biens

 

Pour demander la suppression du compte, vous pouvez également remplir ce formulaire.

 

Qu’en est-il pour les comptes professionnels des défunts ?

 Si vous voulez conserver les données d’un proche ayant un compte professionnel, il faut obligatoirement qu’il vous ait donné au préalable ses codes d’accès, sinon celui-ci sera malheureusement perdu.

Autrement, il doit avoir fait le nécessaire de son vivant en ayant préparé sa succession numérique auprès de Legapass.

 

Pensez à vos proches, après votre décès, transmettez leur les clés de votre patrimoine numérique en ouvrant votre compte !

Gratuit et sécurisé !

fr_FRFrançais